CHYAWANPRASH – Ancien Elixir de Vie

CHYAWANPRASH - Ancien Elixir de Vie

Grâce à ses effets revitalisants, le Chyawanprash est appelé “l’élixir de vie” ou “l’élixir de jeunesse” en Inde depuis des siècles et est utilisé dans en tant que rasayana ou thérapie de rajeunissement, dont l’objectif principal est de restaurer l’énergie vitale, la vitalité juvénile et le bon état psychosomatique général du corps.

Elixir de vie et son origine

Selon l’une des anciennes légendes indiennes, dans les temps anciens vivait un vieux sage Chyawan, qui à la fin de sa vie a découvert une combinaison bénéfique de plantes avec le fruit céleste Amla, grâce à laquelle il a restauré sa santé et sa jeunesse et a vécu très vieux en pleine forme. Selon d’autres sources, ce serait les jumeaux Ashvins, frères d’origine semi-divine, connus comme médecins des dieux eux-mêmes doués du pouvoir de guérison qui auraient préparé cet élixir miraculeux à base d’Amla et de près de 50 autres herbes ayurvédiques pour le Sage Chyawan afin de lui redonner jeunesse et bonne santé.

Depuis, le nom de cet élixir végétal d’exception porte le nom de “sage”, et le Chyawanprash est devenu depuis la préparation la plus traditionnelle de la médecine ayurvédique qui l’utilise depuis plus de 2 000 ans.

La première recette documentée de cet élixir de jouvence se trouve dans le livre Charaka Samhita, traité fondamental de la médecine ayurvédique écrit au 4ème siècle avant JC par le sage Charaka. Il le décrit comme un excellent moyen de renforcer la santé physique et mentale.

Charaka Samhita

Restauration de l'énergie vitale - Régénération des forces psychosomatiques lors d'épuisement

Chyawanprash est un élixir nutritionnel à base de plantes qui, grâce à sa composition riche en un certain nombre d’herbes adaptogènes, favorise la régénération globale de l’organisme. Il a un effet significatif sur la nutrition en profondeur des tissus corporels (dhatus), qui sont au nombre de sept dans le corps humain selon l’Ayurveda et qui représentent les briques de base du corps physique. Ces tissus corporels sont répertoriés dans l’Ayurveda dans l’ordre suivant, selon la façon dont ils sont formés par le processus de digestion à partir de l’alimentation quotidienne : plasma (rasa), sang (rakta), muscle (māmsa), graisse (meda), os ( asthi), la moelle osseuse et le système nerveux (majja) et l’essence des organes reproducteurs (shukra mâle et arthava femelle).

Chaque tissu dans l’ordre, comme mentionné, nourrit le tissu suivant et à la fin de l’ensemble du processus, une source profonde de réserve d’énergie et l’essence même de l’immunité de l’organisme – ojas – se forme. Chyawanprash, qui, en plus des plantes bénéfiques pour la santé et de l’exceptionnel fruit Amalaki, contient également du miel et du ghee (beurre clarifié), nourrit et soutient la formation et le bon fonctionnement des 7 tissus corporels pour renforcer cette énergie vitale de base ojas.

Un antioxydant puissant pour le rajeunissement

L’ingrédient principal du Chyawanprash est le petit fruit indien Amla (Emblica officinalis), qui est appelé « céleste » en Inde et considéré comme sacré principalement en raison de ses puissants effets antioxydants et revitalisants. Amla est riche en une grande quantité de vitamine C et d’autres antioxydants qui stimulent les défenses naturelles de l’organisme, éliminent la formation de radicaux libres, protégent les cellules du stress oxydatif et ralentissant ainsi le processus de vieillissement. La consommation régulière de l’élixir augmente également l’absorption du fer et aide à lutter contre la fatigue et l’épuisement. 

Nettoyer les voies du corps

En plus des tissus corporels (dhatus), le corps humain est également équipé d’un système de voies corporelles (srotamsi), qui sont chargées de traiter les aliments absorbés, de nourrir les sept tissus corporels et d’assurer la bonne excrétion des déchets. Grâce au contenu d’un large éventail d’herbes, Chyawanprash favorise le nettoyage de ces voies corporelles et les maintient en bon état.

Digestion, foie et sang

Le bibhitaki (Terminalia bellirica), le haritaki (Terminalia chebula) et l’amla (Emblica officinalis) sont parmi les plantes incluses les plus importantes fournissant des soins complets pour le tube digestif, qui créent ensemble la triple combinaison de désintoxication ayurvédique la plus puissante connue sous le nom de triphala. Il favorise une bonne digestion et une vidange régulière, a un fort effet détoxifiant sur le tractus intestinal, bénéficie de l’immunité de la flore intestinale et harmonise l’activité du système digestif dans son ensemble.

L’herbe kalamegha (Andrographis paniculata) a un effet positif sur le nettoyage du foie et la restauration de ses fonctions vitales associées à la détoxification et à la bonne qualité du sang.

La cardamome (Elettaria cardamomum) renforce la circulation sanguine et contribue à l’harmonisation du système circulatoire.

Voies respiratoires

Chyawanprash est un élixir ayurvédique universel qui soutient également le système respiratoire avec ses effets. L’herbe hautement adaptogène tulsi (basilic sacré, Ocimum sanctum) est connue pour ses nombreux effets bénéfiques, notamment la régénération du système respiratoire et des voies respiratoires. Il aide à lutter contre la toux, le rhume, la pneumonie et l’asthme.

Glycyrrhiza glabra, que nous appelons réglisse ou gingembre réchauffant et relaxant (Zingiber officinale), contribue également à l’apaisement et au bon fonctionnement du système respiratoire.

Voies urinaires

La formule Chyawanprash comprend également des herbes qui soutiennent le bon fonctionnement des reins, de la prostate, de la vessie et des uretères. Parmi eux se trouvent le célèbre tribulus terrestris, qui soutient le bon fonctionnement de tout le système urinaire, ou Apium graveolens, qui aide au bon fonctionnement des reins et du système excréteur. La plante guduchi (Tinospora cordifolia), connue comme le nectar de l’immortalité, est également bénéfique dans le traitement des infections.

Soutenir l'équilibre mental

La plupart des plantes ayurvédiques et en particulier celles contenues dans Chyawanprash ont des effets psychosomatiques et sont donc utiles dans la régénération globale des forces psychiques et mentales, qui font partie intégrante de la santé et de l’équilibre d’une personne. Calmer l’esprit agité et les émotions, renforcer sa capacité de concentration et soutenir la mémoire et les fonctions cérébrales. Il existe plusieurs herbes ayurvédiques légendaires qui ne peuvent pas manquer dans l’élixir de vie et de jeunesse. Il s’agit du brahmi (Centella asiatica), qui stimule l’activité cérébrale, maintient la vigilance et améliore la mémoire et la capacité de concentration, l’ashwagandha (Withania somnifera), appelée “puissance chevaline”, qui régénère le corps, soulage la fatigue, la tension mentale et la charge de travail et aide à mieux gérer les situations stressantes, le shatavari (Asparagus racemosus) harmonisant l’état mental en cas d’irritabilité, d’anxiété et de déséquilibre hormonal et le kudzu (Pueraria lobata) renforçant la vitalité globale de l’organisme.

Utilisation et dosage recommandés du Chyawanprash

Le Chyawanprash se prend directement à la cuillère à café 2 à 3 fois par jour et se prend avec une gorgée de lait tiède, de lait végétal ou d’eau. On peut également en préparer une boisson en mélangeant 1 cuillère à café dans 250 ml de lait ou d’eau tiède. Il est recommandé de prendre l’élixir à jeun avant les repas. Un pot de Chyawanprash (300g) suffit pour 3-4 semaines. La période traditionnelle pendant laquelle la thérapie de rajeunissement ayurvédique devrait durer est une période de 3 mois, lorsque les voies du corps ont été suffisamment dégagées et les tissus du corps régénérés de manière satisfaisante, restaurant ainsi pleinement l’essence profonde de l’immunité ojas du corps.

Laisser un commentaire

Panier
Retour haut de page
10% offerts sur votre 1ere commande avec le code PASSION
x